Chocolats de Pâques

Chocolats de Pâques

Faire ses propres chocolats de Pâques, le rêve! Surtout si, en ce lundi de Pâques, vous avez déjà dévoré tous les chocolats achetés pour la chasse aux œufs! Je précise  dès le début que l’utilisation d’un thermomètre est indispensable pour réussir cette recette car il va falloir tempérer le chocolat!

Si vous n’avez pas tout ce qu’il faut (cette recette est plutôt technique) vous pouvez toujours aller chez le chocolatier le plus proche des chez vous, ce sera plus rapide et sans effort ! J’aime beaucoup la Maison Georges LarnicolMeilleur ouvrier de France 1993 – qui fait de délicieux chocolats, des sculptures de rêves et des macarons délicieux et abordables! Ils sont désormais un peu partout en France!

.
Le tempérage du chocolat, c’est quoi?

C’est le procédé de cristallisation du chocolat qui va permettre d’obtenir un chocolat bien brillant et qui se conserve mieux. Il va donc falloir respecter les courbes de tempérage qui vous indiquent des températures à respecter à chaque étape du travail du chocolat. Si vous n’avez pas de thermomètre, je vous déconseille cette recette. Sans le tempérage, les chocolats vont fondre dans vos doigts et ne se conserveront pas du tout.

Enfin, préférez le chocolat de couverture au chocolat à pâtisser. En effet, le chocolat de couverture a été enrichi en beurre de cacao à la fabrication! Vous savez tout, prêt à se lancer?

.

Chocolats de Pâques

  •  400 g de chocolat de couverture
  • Quelques éclats de nougatines, de noisettes, de fleur de sel, des raisins secs, …

 

1. Préparez un bain-marie et faites fondre le chocolat jusqu’à ce qu’il atteigne une température de 45/48°C pour le chocolat blanc (vous retrouvez en dessous, les différentes températures en fonction du chocolat, il est impératif de bien les respecter).

2. Transvasez ensuite votre bol de chocolat fondu dans un bain d’eau bien froide et remuez le chocolat jusqu’à ce que la température redescende à 35°C. Enlevez alors le bol du bain froid et continuez de remuez pour atteindre les 26/27°C.

3. Remettez le bol dans le bain marie quelques instants pour faire remonter la température du chocolat à 28/29°C.

.

Le tempérage du chocolat :

Chocolat noir :         50/55°C  —->  35°C     ->   28/29°C   —->   31/32°C

  Chocolat au lait :     45/48°C   —->   35°C   ->   27/28°C   —->    29/30°C

  Chocolat blanc :      45/48°C   —->   35°C   ->   26/27°C   —->    28/29°C

.

4. Vérifiez que vos moules soient bien propres. Si besoin, nettoyez-les à l’aide d’un coton pour enlever les éventuelles poussières. Badigeonnez le fond des moules de chocolat à l’aide d’un pinceau pour éviter les trous dans la coque. C’est maintenant que vous pouvez ajouter un raisin sec au cœur de votre chocolat (comme celui de la photo en dessous) ou des éclats d’amandes, de nougatine etc.. Versez ensuite le reste directement dans les moules puis lissez la surface à l’aide d’une spatule.

5. Tapotez ensuite les moules pour faire remonter les bulles d’air présentes dans le chocolat! N’hésitez pas, ne sautez pas cette étape.

6. Laissez durcir quelques minutes à température ambiante avant de réserver au frais pendant 1 à 2 heures. Quand le chocolat est bien froid, démoulez les formes en tapotant un coin du moule contre le plan de travail. Si ça ne fonctionne pas appuyez délicatement sur l’envers des moules (comme avec les bacs à glaçons).

Vous pouvez conserver vos chocolats de Pâques à température ambiante.

Chocolats de Pâques

Laisser un commentaire